Chirurgie des tumeurs cutanées

Les cancers cutanés sont les plus fréquents des cancers chez l’adulte. Rarement mortels, ils sont traités dans 99% des cas par chirurgie.
Il existe de nombreux types de tumeurs cutanées, les trois principaux étant le carcinome basocellulaire, le carcinome épidermoïde (ou spinocellulaire) et le mélanome.

En collaboration avec le service de dermatologie du Docteur Marc Buffet, l’Institut Arthur Vernes propose une prise en charge chirurgicale pour ces tumeurs cutanées par une équipe formée à cette technique spécifique.
Cette équipe se compose de deux chirurgiens plasticiens les docteurs Virginie Pinault et Yassine Guenane, et de deux chirurgiens cervico-faciaux : le docteur Laure Le Carboulec et le docteur Jean-Baptiste Lecanu.

En cas de lésion cutanée suspecte, le prélèvement d’un fragment de lésion est réalisée en consultation sous anesthésie locale (biopsie). Il permet de préciser la nature de la tumeur par une analyse au laboratoire et de décider ainsi de la conduite à tenir.
En cas de tumeur maligne, il est nécessaire de retirer une zone saine autour de la tumeur (marge de sécurité). Sa taille varie en fonction de la nature de la lésion.
L’Institut Arthur Vernes a établi un partenariat avec l’Institut Curie qui permet de discuter en réunion de cancérologie pluridisciplinaire de certains cas particuliers afin d’offrir aux patients la meilleure prise en charge possible.
Selon la taille, la localisation et le type de lésion, deux types de prise en charge peuvent alors être proposées : une chirurgie en consultation sous anesthésie locale simple pour les lésions de petite taille ou une exérèse au bloc opératoire sous sédation (après visite pré-anesthésique) pour les lésions plus importantes ou lorsque la fermeture cutanée est impossible par simple rapprochement des berges de la cicatrice. Dans ce cas, une chirurgie réparatrice doit alors être réalisée pour permettre (par des techniques de glissement ou de rotation) d’apporter la quantité de peau nécessaire pour une fermeture de bonne qualité et un résultat esthétique satisfaisant.

Lorsque cet apport cutané est impossible localement, une greffe cutanée sera proposée avec un prélèvement de peau à distance (greffe de peau). Les suites opératoires nécessitent parfois des soins réalisés quotidiennement par une infirmière, et le suivi médical se fait en consultation (ou téléconsultation) par le chirurgien qui s’assure de la bonne cicatrisation et de la qualité de l’exérèse après examen au laboratoire. Vous pouvez trouver des informations précises sur les soins post opératoires en cliquant sur le lien suivant : soins post opératoires d’une chirurgie cutanée